Tony DAGRADI

(1953 - )

Saxophoniste / Flûtiste / Clarinettiste

Jazz

1953

Contrairement à la plupart des musiciens de la ville, Tony Dagradi n'y est pas né. Il est originaire de Summit dans le New Jersey.

1960

Il commence à étudier le saxophone alto, il a alors sept ans.

1964 - 1970

Dès l'âge de onze ans, impressionné par un joueur de saxophone ténor, il décide de devenir musicien de jazz ! Il va alors faire ses premiers pas d'arrangeur pour l'orchestre de son école, avant de s'en aller à New York pour étudier le piano, l'harmonie et la théorie, notamment à la Berklee School of Music..

1970 - 1972

On l'entend régulièrement dans divers groupes.

1972

Il quitte l'école et se consacre exclusivement à son art.

1973

Il forme Inner Visions, avec Gary Valente, Ed Shuller et D. Sharpe.

1973 - 1977

En plus des activités avec sa formation, il participe à de nombreux projets et apparaît aux côtés de vedettes internationales telles que Ike & Tina Turner ou Marvin Gaye, mais avec le groupe de Rhythm and Blue Archie Bell & The Drells.

1977

Tombé amoureux de New Orleans, Tony Dagradi s'y installe et commence à se fare un nom dans la ville. Engagé par Professor Longhair, il va le suivre dans ses tournées aux Etats-Unis, mais au Canada et en Europe. On l'entend notamment sur Crawfish Fiesta, son dernier disque.

1978 - 1980

Il travaille pour Nat Adderley, crée Astral Project et Lifers, groupe un peu plus avant-gardiste, avec le bassiste Ramsey McLean.

Fin 1980 - 1985

Il est engagé par Carla Bley et effectue les tournées dans le monde entier tout en participant aux enregistrements du Big Band. Il y restera cinq ans. Entre les tournées, il joue à New Orleans avec diverses formations, dont le New Orleans Saxophone Ensemble.

Depuis 1985

Il poursuit sa carrière, tant en soliste qu'avec Astral Project ou d'autres orchestres selon les opportunités. Il enregistre entre autre avec Mose Allison (1987 & 1989), Johnny Adams (1993 & 1995), Clarence Gatemouth Brown (1997 & 1999). Il est également professeur  au Loyola’s Jazz Studies Program..

Aussi à l'aise au saxophone alto qu'au soprano, Tony Dagradi est devenu incontournable à New Orleans. On le retrouve dans les disques des plus grands comme Ellis Marsalis, James Black, Allen Toussaint, The Meters, Dr. John ou Professor Longhair. Il a également travaillé avec Bobby McFerrin, Nat Adderley et Mose Allison. Il est capable de prendre sa flûte pour jouer de l'afro-cubain, puis son ténor pour un bon vieux R'n'B, et enfin terminer sur un Hard-bop des plus bluesy !

Discographie

Oasis

Gramavision

1980

History's Made Every Moment (avec Lifers)

Gramavision

1981

Lunar Eclipse

Gramavision

1983

Sweet Remembrance

Mesa Blue Moon

1987

Dreams Of Love

Rounder

1988

The New New Orleans Music : New Music Jazz

Rounder

1988

Images From Floating World

Core

1990

Live At The Columns

Turnipseed

1995

Mon choix : The New New Orleans Music : New Music Jazz (Nose Blues / In A Sentimental Mood / Amazing Grace / Gemini Rising /radiation)

La moitié d'un disque est consacrée au New Orleans Saxophone Ensemble comprenant, outre Tony Dagradi, Earl Turbinton, Jr., Fred Kemp et Roger Lewis.